Conférence « La sorcellerie en Pays Basque » par Beñat Zintzo-Garmendia

                                               A l'aube du XVII° siècle alors que rien ne laissait prédire la survenue de cette tragédie, une stupide et banale dispute pour le prestige allait inventer le crime de sorcellerie à Saint-Jean-de-Luz et les proches alentours. Au bout de quelques années, lassé par cet imbroglio, Henri IV décide d'intervenir à la demande d'un clan de belligérants et nomme une commission royale formée par deux juges munie des pleins pouvoirs. L'un de ces juges, le subalterne est devenu très vite une vedette stigmatisée en raison de ses écrits relatant en partie cette impitoyable chasse aux sorcières : Pierre de Lancre.

 Les juges civils ou commissaires royaux, absolument convaincus de la réalité de la sorcellerie ne jugeront qu'à charge toutes les personnes dénoncées par . . . d'anciennes sorcières repenties, auxquelles ils accordent une confiance aveugle ! La torture laissée à l'appréciation des juges est constamment employée au cas où les sorcières n'auraient pas dit toute la vérité. On imagine alors la délation à laquelle elles ont été forcées. Les juges ne s'estimant satisfaits que lorsqu'elles ont raconté ou redits ce qu'ils attendaient. Il ne leur reste plus alors qu'à dénoncer des dizaines de complices membres comme elles de la secte du diable.

    Le cauchemar s'arrêtera au terme des quatre mois de la commission royale et pourtant le traumatisme subi par les Basques du Labourd durera au minimum des décennies engendrant des rancœurs et des blessures que l’Église ne parviendra pas à refermer. Nombre de Basques du Labourd iront rechercher deux ans plus tard le réconfort auprès des inquisiteurs du Pays Basque d'Espagne, les seuls qui les absoudront réellement !

Tarif : 5€
Durée : 1h30

 

 

Actualités

10 mar

Bientôt un nouveau visage de Barbotan-Les-Thermes

La rue des Thermes, dépavée en partie dèbut janvier, a pu être terminée avant le début de la saison... Lire la suite

28 jan

La révision du Plan Local d'Urbanisme se poursuit

L'équipe AMENA/RUA/Atelier des Arbres, nous accompagne pour la révision du Plan Local d'Urbanisme... Lire la suite

1
2